Comment concilier Confort & Économies ?

 

Assurer le confort de son logement et le bien-être de ses occupants tout en maîtrisant sa consommation énergétique, un enjeu de taille mais aussi une priorité pour de plus en plus en ménages, touchés par la hausse des prix de l’énergie, comme vous pouvez le voir sur cet article axé sur les prix d’edf. Sans non plus parler des enjeux environnementaux de plus en plus importants. Mais comment réduire l’un sans impacter l’autre ? Comment parvenir à un équilibre entre économies d’énergie et confort thermique ? Voici quelques pistes.

Opter pour les gestes conseillés

On l’a dit et répété : le maximum dans une pièce, c’est 19°C. Les recommandations de l’ADEME à ce sujet sont claires : au delà de cette température, 1°C supplémentaire entraîne une augmentation de la consommation de chauffage de 7 % en moyenne. Sachant cela, on peut optimiser sa consommation d’énergie simplement en adoptant quelques habitudes de base : ne pas trop pousser le thermostat, investir dans des pulls, des plaids, des chaussons fourrés, etc qui tiennent chaud.

Notez qu'il existe souvent un écart entre la température indiquée sur le mercure et celle que l’on ressent. C’est cette différence qui pousse souvent les consommateurs à surchauffer les pièces. Marcher pieds nus sur un carrelage par exemple, ou se tenir près d’une fenêtre dont la menuiserie est vieille (et donc qui laisse passer l’air froid) procure systématiquement une sensation d’inconfort thermique. Le problème peut se résoudre facilement : un tapis sera ressenti comme agréable à fouler quelle que soit la température de l’air. Des rideaux peuvent suffire à cacher les fuites d’air et améliorer le confort thermique de la maison. Pour les rebords de fenêtres et les dessous de portes, ajouter des joints ou placer un boudin de porte

Détecter les points faibles

Le meilleur chauffage au monde ne peut rien contre une isolation pas suffisamment performante. Toiture, murs, combles mais aussi les vitrages, les planchers bas, les ponts thermiques et les fuites d’air sont tout autant de points sensibles qui peuvent transformer un logement en véritable passoire énergétique s’ils ne sont pas suffisamment isolés.

À chaque pièce son chauffage

Chauffer la maison de façon uniforme en réglant chaque pièce à la même température revient à gaspiller indirectement de l’énergie. Appliquer à chacune des pièces un chauffage adapté est un un vecteur d’économies important.

  • Dans les pièces à vivre (salle à manger, salon, bureau, chambre d’enfant), on peut pousser le thermostat jusqu’à 20°C en période de froid, en veillant à rester en dessous de 21°C et à descendre à 17/18°C la nuit (à l’exception des chambres d’enfants).

  • Dans la chambre, pièce principalement occupée le soir et le matin, pas la peine de tourner les radiateurs à fond pendant la journée. Gardez bien les portes et les rideaux fermés pour faire des économies. Notez que s’il est parfois difficile, voire désagréable, de s’endormir dans une chambre un peu fraîche, une pièce surchauffée a des conséquences néfastes sur la qualité de votre sommeil.

  • Dans la salle de bain, s’il est une pièce où la maîtrise du chauffage et le confort thermique est important, c’est bien celle-ci. Les grands panneaux radiants sont conseillés : ils permettent d’atteindre rapidement la température souhaitée (en plus de faire office de sèche-serviette) et s’éteignent rapidement. Dans la salle de bain, l’enjeu n’est pas de maintenir une température ambiante à longueur de journée mais d’atteindre rapidement le chauffage voulu lorsqu’on s’en sert.

  • Pour les zones tampons, comme les couloirs ou les escaliers, inutile de chauffer trop.

Attention cependant à ne pas trop baisser le chauffage la nuit : votre premier réflexe au réveil sera de courir faire grimper le thermostat afin de ne pas commencer la journée dans une maison gelée.

Après la prise en compte de tous ces gestes, vous verrez votre consommation énergétique baisser, pour que votre facture en fasse autant, vous devez réévaluer votre offre. Ici vous trouverez les différents abonnement existants ainsi que la procédure d’ouverture du compteur qui prend suite, que vous pouvez réaliser en ligne.